SE FORMER POUR EVANGELISER
Institut Diocésain de Formation Pastorale
search_left
 Mise en œuvre concrète

Nous proposons un ensemble de parcours comprenant chacun un certain nombre de thèmes. Pour chaque thème, on trouvera le schéma de l’introduction, du travail en atelier, de la conclusion. Nous donnons en outre des indications sommaires pour la mémorisation, l’actualisation et la célébration. Il va de soi que chaque rencontre doit être soigneusement préparée. Pour faciliter cette préparation, nous proposons, le plus souvent, des fiches détaillées. Certaines fiches sont particulièrement développées pour bien faire apparaître, sur des exemples précis, la méthode que nous préconisons. Le canevas donné pour certains thèmes ne semble pas requérir d’explications supplémentaires.
Lors de chaque rencontre, chaque participant doit apporter une Bible (avec notes en bas de page et références marginales) et le Catéchisme de l’Eglise Catholique. 

Si le groupe comprend moins de dix personnes, le responsable du groupe pourra conduire les rencontres depuis le début jusqu’à la fin. Mais il aura le souci de bien marquer la différence entre l’introduction et la conclusion qui sont, en fait, de petits exposés et le travail en atelier où il doit inviter les personnes à lire les textes, à réfléchir, à exprimer leurs difficultés. 

Si le groupe est plus nombreux, on organisera plusieurs ateliers dotés chacun d’un animateur. Le responsable du groupe aura le souci de préparer chaque séance avec les animateurs. Si, dans le déroulement de l’atelier, surgit une question qui prend l’animateur au dépourvu, celui-ci notera la question et la transmettra au responsable qui y répondra dans la conclusion.

On prendra tout le temps nécessaire en fonction du groupe et de ses attentes. Avec un groupe de personnes expérimentées qui désirent prendre connaissance du parcours avant de le redonner, si on se contente de l’introduction, de l’atelier et de la conclusion et si on évite les pertes de temps, il faut compter un minimum de deux heures par thème dont une heure d’atelier. Mais en général, deux séances de deux heures sont nécessaires. On consacrera alors la première séance à l’introduction et à l’atelier. On pourra, dans une deuxième séance, reprendre l’atelier, développer la conclusion, l’actualisation et la célébration. On aura ainsi un peu de temps pour la convivialité. 

Il est certain que la première mise en œuvre de ce parcours demande de la part des intervenants un gros investissement personnel. Mais cet effort est « rentable ». En effet, il est facile de redonner ce parcours régulièrement. Le public potentiel est important. Dans la plupart des lieux, il est possible de constituer chaque année un groupe de personnes nouvelles. Et au bout de deux ou trois expériences, le responsable a maîtrisé la méthode et acquis cette aisance qui permet d’être de plus en plus au service des participants.
Par ailleurs, en général, le groupe s’est soudé et souhaite prolonger l’expérience. Cela est tout à fait possible grâce au grand nombre de parcours proposés

Vign_cathedrale,_le_chantier
©BIBLETCEC 2011
Créer un site avec WebSelf