SE FORMER POUR EVANGELISER
Institut Diocésain de Formation Pastorale
search_left
 
Guider un groupe

Le document que nous publions est un outil destiné à ceux qui exercent une responsabilité pastorale dans l’Eglise. Il s’agit d’un parcours dont ils peuvent se servir pour guider un groupe dans la lecture de la parole de Dieu. Une telle lecture guidée de la parole de Dieu est évoquée dans un célèbre passage du livre des Actes des Apôtres :
Vign_p1030951-1
Actes des Apôtres 8, 26-40

L'ange du Seigneur s'adressa à Philippe : " Tu vas aller vers le Midi, lui dit-il, sur la route qui descend de Jérusalem à Gaza ; elle est déserte. " Et Philippe partit sans tarder. Or un eunuque éthiopien, haut fonctionnaire de Candace, la reine d'Éthiopie, et administrateur général de son trésor, qui était allé à Jérusalem en pèlerinage, retournait chez lui ; assis dans son char, il lisait le prophète Isaïe. L'Esprit dit à Philippe : " Avance et rejoins ce char. " Philippe y courut, entendit l'eunuque qui lisait le prophète Isaïe et lui dit : 

" Comprends-tu vraiment ce que tu lis ? "

 - " Et comment le pourrais-je, répondit-il, si personne ne me guide ? "

 Et il invita Philippe à monter s'asseoir près de lui. Et voici le passage de l'Écriture qu'il lisait :

Comme une brebis que l'on conduit pour l'égorger, comme un agneau muet devant celui qui le tond, c'est ainsi qu'il n'ouvre pas la bouche. Dans son abaissement il a été privé de son droit. Sa génération, qui la racontera ? Car elle est enlevée de la terre, sa vie. (Isaïe 53,7-8)

S'adressant à Philippe, l'eunuque lui dit : " Je t'en prie, de qui le prophète parle-t-il ainsi ? De lui-même ou de quelqu'un d'autre ? " Philippe ouvrit alors la bouche et, partant de ce texte, il lui annonça la Bonne Nouvelle de Jésus. Poursuivant leur chemin, ils tombèrent sur un point d'eau et l'eunuque dit: " Voici de l'eau. Qu'est-ce qui empêche que je reçoive le baptême ? " Il donna l'ordre d'arrêter son char ; tous les deux descendirent dans l'eau, Philippe et l'eunuque, et Philippe le baptisa. Quand ils furent sortis de l'eau, l'Esprit du Seigneur emporta Philippe, et l'eunuque ne le vit plus, mais il poursuivit son chemin dans la joie. Quant à Philippe, il se retrouva à Azôtos et il annonçait la Bonne Nouvelle dans toutes les villes où il passait jusqu'à son arrivée à Césarée.

Vign_creationmanuscritbibl3
Ce texte indique l’ambition de la pédagogie que nous préconisons. De nos jours comme au premier siècle, l’homme, croyant ou incroyant, est attiré par les écrits des Prophètes et des Apôtres. Chose plus étonnante, dans le monde entier, des prédicateurs évangéliques armés de leur seule Bible parviennent à convertir des multitudes d’hommes et de femmes que les Eglises officielles n’atteignaient pas. Il est clair que ces écrits transmettent quelque chose de fondamental. Pourtant, il faut le reconnaître, leur lecture ne va pas sans difficultés. Parfois, ces textes énigmatiques déroutent et découragent les bonnes volontés. Nous connaissons ainsi des catholiques pratiquants qui ne se nourrissent que de quelques versets tirés des Evangiles et déclarent ne rien comprendre à l’Ancien Testament et aux Epîtres. Le plus souvent, les lecteurs se laissent entraîner vers des interprétations superficielles ou infondées. Chrétiens plus ou moins fervents, personnes en recherche ou désireuses de retrouver une vie spirituelle, ils sont plus nombreux qu’on ne le pense ceux qui, comme le ministre de la reine Candace, ont besoin qu’on vienne les guider dans l’intelligence des Ecritures et sont tout disposés à écouter la personne compétente qui saura les interpeller et les conduire vers Celui dont parlent ces textes.

Pour guider nos frères et sœurs dans l’intelligence des Ecritures et pour leur permettre de mieux y découvrir le Christ, nous avons choisi un certain nombre de thèmes fondamentaux de la foi chrétienne et avons proposé d’en découvrir la richesse spirituelle par une lecture attentive de quelques textes bibliques. A chaque fois, c’est l’occasion de donner quelques clés de lecture : seule une attention au sens littéral rend possible et féconde une lecture spirituelle.

Les thèmes et les textes choisis sont tous classiques. Un agent pastoral qui a reçu une formation de base en exégèse et en théologie ne trouvera rien qui le surprenne et n’aura aucune difficulté à en saisir la cohérence. En revanche, ce parcours sera l’occasion de découvrir une manière de faire qui peut paraître nouvelle mais qui n’est rien d’autre que celle du diacre Philippe dans le texte que nous avons cité. Pour mettre en lumière l’intérêt de cette méthode, décrivons d’abord deux attitudes assez courantes et qui nous semblent peu judicieuses.

Vign_predicateur
La première attitude consiste à croire qu’expliquer un texte consiste à faire tout un discours pour dire ce qu’il faut retenir de ce texte. Dans le meilleur des cas, l’auditoire est impressionné par la science de l’orateur mais, même dans ce cas, l’expérience montre qu’il ne retient pas grand’ chose.


La deuxième attitude est celle de ceux qui, en réaction contre la méthode du cours magistral, utilisent des méthodes actives et donnent la parole aux personnes présentes mais laissent celles-ci dire ce qui leur convient sans oser rectifier. Beaucoup finissent par se lasser et se décourager puisqu’ils ont le sentiment de ne rien apprendre de vraiment nouveau. 



Il nous semble nécessaire de trouver le juste milieu entre ces deux attitudes. Remarquons que le diacre Philippe interpelle l’eunuque : « Comprends-tu vraiment ce que tu lis ? » Cette question permet à l’eunuque de reconnaître qu’il est dans l’embarras et qu’il a besoin d’être guidé dans sa lecture. Il est alors disponible pour accueillir ce que lui dira Philippe. Ce dernier ne s’est pas lancé dans une explication sans avoir invité l’eunuque à prendre conscience qu’en fait il ne comprenait pas vraiment et qu’il avait besoin d’un guide.

Notre méthode consiste à lire les textes, à provoquer un étonnement, à susciter un désir de compréhension. Pour cela, l’atelier, c'est-à-dire un petit groupe d’une dizaine de personnes pourvu d’un animateur, est absolument nécessaire. Il faut que chacun puisse s’exprimer, il faut aussi que l’animateur soit suffisamment habile et ferme pour reconduire sans cesse le groupe dans la bonne direction. Nous préconisons une méthode active et directive en même temps.

Lorsqu’un participant découvrira dans le texte ce qui jusqu’alors lui était caché, l’animateur aura la joie de voir l’action de l’Esprit qui a parlé par les Prophètes et les Apôtres.
Une pédagogie interactive
Vign_j-c_x_vignette_copie
La méthode du diacre Philippe

“Comprends-tu vraiment ce que tu lis ?”

Cette question est celle que Philippe pose à un homme – un eunuque nous dit le texte biblique – qui lit le prophète Isaïe. Par cette question, Philippe l’invite à prendre conscience que, sans guide, il n’est pas facile d’entrer dans l’intelligence des Ecritures. La réponse de l’eunuque est
révélatrice : "Comment le pourrais-je si personne ne me guide?"
 

Inspirée de ce texte, notre méthode pédagogique ne peut être mise en oeuvre que dans le cadre d'un atelier. Pendant ceux-ci, un certain nombre de textes bibliques fondamentaux sont lus avec la possibilité de s’exprimer, de poser des questions, de découvrir la vérité doctrinale qu’ils contiennent et de faire le lien avec d’autres passages...
Vign_p1050241_2
 
Ce travail en commun, guidé par l’animateur, a pour objectif d’être à l’écoute de chaque texte, de se l’approprier, d’en découvrir les richesses et de s’émerveiller !
A la fois active et directive, cette manière d’aborder les Saintes Ecritures tend à favoriser, non seulement le contact et le goût de la Parole de Dieu, mais aussi la compréhension et l’accueil de l’enseignement de l’Eglise.
©BIBLETCEC 2011
Créer un site avec WebSelf